Syndicat d'initiative Montagney

Le MECA-EST'IVALE est maintenant devenu un évènement incontournable pour les amateurs de belles mécaniques.
Il rassemble tous les deux ans près de 500 véhicules, 80 stands, 8000 visiteurs et plus de 120 bénévoles.
Un seul objectif : une ambiance familiale et conviviale, loin des logiques commerciales, pour le plaisir de tous, exposants et visiteurs.

Du clan des Moto Guzzi à celui des vieux tracteurs, des Ferrari aux voitures anciennes en passant par les side-cars, les camions, les américaines, les Vespa... Cette rencontre ouverte à tous publics est promise dès le matin à un démarrage sur les chapeaux de roues !

Cliquez sur les miniatures pour agrandir les photographies.

L'édition 2018 : Le MECA EST'IVALE !

Des véhicules toujours plus extraordinaires, des animations spectaculaires, des ambiances comme seul le MECA peut en proposer, une offre accrue en restauration, une météo de rêve...

Et surtout, toujours et encore la meilleure équipe de bénévoles qu’on puisse trouver !

Accueil, convivialité, disponibilité, la raison d’être du MECA EST’IVALE.

Retrouvez le résumé de cette journée magnifique dans ce petit film.

N’hésitez pas à le télécharger (click droit sur la vidéo et enregistrer la vidéo sous) et à le diffuser autour de vous !

Une MECA idée, Un MECA projet
Une MECA journée, Un MECA succès



L'édition 2016 : Le MECA EST'IVALE a eu 10 ans !

Vous avez encore été très nombreux à venir vous divertir dans les rues du village en ce dimanche 4 septembre 2016.

Tout le monde était au rendez-vous malgré une météo un peu capricieuse qui n'a cependant entamé ni l'enthousiasme des participants, ni le moral des bénévoles !

Beaucoup de nouveautés pour cette édition 2016 et pour rester dans le ton, nous avons décidé de ne pas faire le reportage habituel mais Denis et Laurent nous ont concocté deux diaporamas magnifiques qui vous replongerons dans l'ambiance de cette superbe journée.

Le premier montrant les scènes de la manifestation et le deuxième rendant hommage aux bénévoles qui ont été encore une fois remarquables de générosité.

Montez le son et profitez !

Bravo à eux, Merci à tous et... à dans deux ans !

Une MECA idée, Un MECA projet Une MECA journée, Un MECA succès



L'édition 2014

Vous avez été près de 8000 à déambuler dans les rues du village à la découverte de ce subtil mélange de belles mécaniques, d’artisanat et de convivialité.

Sous un soleil encore une fois au rendez-vous ce fut une édition riche en véhicules de tout genre, des plus classiques aux plus surprenants, des plus rustiques aux plus prestigieux.

Les voitures anciennes

Elles sont arrivées en force et ont littéralement envahi le Pasquier.

Les vieilles élégantes paradaient devant le lavoir, une extraordinaire collection de Citroën encerclait le pôle éducatif et une armée de passionnés annexait les parcs alentours.

Les sportives quant à elles, avaient squatté la cour de l’école et la grange du Noël.

La quantité et surtout la qualité des modèles exposés étaient d’un niveau remarquable et il était agréable d’entendre curieux et connaisseurs partager leurs impressions nostalgiques.

Bravo pour cet incroyable rassemblement !



Les américaines

Elles n’étaient pas en reste et ont été renforcées cette année par la présence très appréciée du Club AMC Switzerland venu leur prêter mains forte avec, entre autre, une dizaine de Pacer dans un alignement helvétique !

Vous revenez quand vous voulez !

Les motards

Le Méca est'ivale, c'est aussi un rendez-vous privilégié pour les motards qui une fois de plus sont venus nombreux pour envahir la Place des Santans et les ruelles autour jusqu'au parvis de l'église.

Salut à nos amis guzzistes du Leman ou d'ailleurs et un grand merci à tous ceux qui ont exposé leur bécane plus ou moins ancienne, plus ou moins brillante, plus ou moins sophistiquée mais toujours aussi attirante...

A noter, une nouveauté cette année : la mise en place d'un vestiaire gratuit très apprécié pour les blousons et les casques. Merci les filles !



Les trikes

Très bien représentés et nous les remercions également pour leur participation à la parade des Miss !



Le Vespa Club de Franche Comté

Il a fait un déplacement remarqué avec notamment une magnifique Vespa 400 et une lignée de scooter... presque aussi bien alignés que les Pacer d'en face ! Merci à vous !



Cette année encore, les GT ont tenu leur promesse et sont venu nous faire rêver. Notons entre autre deux superbes Ferrari dont les courbes donnent des frissons et le bruit du moteur impose un silence religieux...



N’oublions pas les tracteurs et leur poum-poum sympathique qui attire toujours les curieux.



Mais le Meca est'ivale, c'est avant tout une convivialité et une ambiance bien à part et cette édition en a encore été la preuve.

Les propriétaires de véhicule, les animations, les expos, les artistes et artisans, du simple curieux au plus affuté des passionnés, tous ont contribué à faire de cette journée un moment récréatif où chacun a pu profiter comme il l'entendait du spectacle et de la météo estivale !

Merci à tous pour votre participation et votre visite !

Des animations



Des expos.



L'ambiance du Méca



On dit en général que l'on garde le meilleur pour la fin alors il va de soi que l'on doit terminer par l'incroyable générosité de tous les BENEVOLES sans qui rien de tout cela n'existerait.

Plus que leur nombre, c'est leur engagement, leur volonté de bien faire et leur motivation qu'il faut saluer.

Qu'ils soient de Montagney, des environs ou parfois même de beaucoup plus loin, ils ont rempli leur mission avec le souci de bien recevoir chaque participant et visiteur.

Ils ont assuré la gestion, l'organisation, l'accueil et la restauration et ce sont eux qui ont fait de cette édition une journée PARFAITE !

Bravo à eux, Merci à tous et... à dans deux ans !

Une MECA idée, Un MECA projet
Une MECA journée, Un MECA succès


MECAESTIVALE : la bonne ambiance ! 2012

La troisième édition du MécaEstivale s'est déroulée dimanche 9 septembre.
Grâce à une météo plus que favorable, ce rendez-vous des passionnés de mécanique, ouvert à tous publics, a une fois de plus tenu ses promesses !

En ce deuxième dimanche de septembre, elles sont sorties des garages et des granges : plus de 300 motos et voitures remarquables se sont dorées au soleil de Montagney.

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Il était aussi question de tracteurs, de scooters et de ces étonnantes motos à 3 roues (les trikes).
Les pompiers étaient également venus en force pour effectuer des démonstrations de secourisme.
Et puis, de temps à autre on pouvait croiser quelques curiosités, tel ce Bouvier-Bernois attelé à sa petite remorque sur laquelle trônait un jeune cavalier King-Charles... ou encore une mini voiture des années 30.

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Entre les allées et venues des véhicules arrivant sur le site, les animations déjantées des lascars « Pour deux rire », quelques vrombissements hors du commun et les discussions avec les exposants avides de partager leur passion, il n'y avait pas de quoi s'ennuyer.

Sur deux podiums se sont déroulés concerts et démonstrations de danse country, taekwondo.


Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

En parcourant la manifestation, il n'était pas rare d'entendre des visiteurs agréablement surpris du soin apporté à l'organisation (buvettes, restauration, logistique, propreté du site...) jusque dans ses moindres détails pratiques.

Ce fut en effet un point sur lequel le noyau dur du Méca Est'ivale a porté toute son attention.
Objectif : faire simple et efficace pour que chacun, exposant, comme visiteur, puisse vivre cette rencontre dans les meilleures conditions.

Les propriétaires de véhicules, pourtant habitués à ce genre de rencontre, y ont été pour leur part très sensibles.



Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature


Ne manquons pas de remercier au passage les médias régionaux, relativement sensible cette année à la manifestation.
Sur les ondes, France Bleu Besançon n'a pas manqué de relayer la promotion de l'événement... jusqu'au matin même lorsque la manifestation battait son plein.

Puis dès le dimanche soir, l'édition régionale de France 3 s'en est fait l'écho dans son journal de 19h...
Dimanche soir, les bénévoles qui ont prêté main forte toute la journée durant et pour certains pendant la semaine qui a précédé, étaient certes fatigués, mais heureux d'avoir participé à l'animation du village, en accueillant autant de visiteurs.

A n'en point douter, le Syndicat d'Initiative et les habitants de Montagney vous donnent rendez-vous en septembre 2014 !

Michel Laurent

L'édition 2010

MECAESTIVALE 2010 : Franc succès pour la deuxième édition !

2 500 visiteurs et plus de 200 véhicules ont donné vie à la deuxième édition du Mécaestivale.
Entre mécaniques et animations, chacun a pu trouver un pôle d'intérêt au cours de cette manifestation organisée par le syndicat d'initiative. Ambiance assurée !

Les dieux de la mécanique étaient avec nous ! C’est donc sous un soleil presque de plomb, que le Mécaestivale 2010 ouvrit ses rues le matin du dimanche 7 septembre, aux véhicules des exposants.
Une trentaine de bénévoles du SI étaient sur place pour orienter les flux d'exposants, veiller au placement des véhicules et préparer l'accueil des visiteurs.

Sans tarder, il fallait terminer l'installation des deux buvettes, du point « gaufres » et l'incontournable stand « frites ».
D'autres s'activaient à la logistique de préparation de plus de 200 repas pour le déjeuner.

La deuxième édition était belle et bien sur les roues ! Si le thème général du Mécaestivale reste celui de la belle mécanique auto et moto, la manifestation a pris cependant de l'ampleur en occupant un peu plus encore le centre du village, jusqu'au pôle éducatif. Visite guidée...

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Les « 2 roues » donnent le ton.

Au coin de l'église, rue de Bresilley, le parking de motos donne le ton : plus de 80 machines de toutes nationalités font la haie d'honneur aux visiteurs du jour.
De traditionnelles et indémodables anglaises (Norton Commando, Triumph Bonneville...) côtoient le rouge vif et sportif des Ducati.

On reconnait les habitués déjà présents en 2008 avec leur « curiosité » telle que la Honda CB 1000 – 6 cylindres ou la moto française BFG 1300 cc, conçue autour d'un moteur Citroën de GS et produite à moins de 600 exemplaires.

La production hexagonale est également représentée par une Voxan 1000 V72. Cotés gros cubes, la plus grosse européenne présentée ici n'est autre que la Triumph Rocket avec son moteur 3 cylindre 2300 cm3 développant un couple sans équivalent sur le marché. Belle machine !

Coté nostalgie, les japonaises des années 70 ne sont pas passées inaperçues : Suzuki 750 3 cylindres, quelques Kawasaki bien chromées...

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

A propos de chromes, impossible de passer à côté des Harley-Davidson sans se retourner.
Un regret toutefois : les allemandes n'étaient pas beaucoup représentées. Pour la session 2012, il conviendra de lancer un appel aux BMistes...

Expo de Paniers

Juste derrière l'église, se reposent à l'ombre une douzaine de side-cars (et leur pilotes aussi). Les attelages, véritables mécanique sur mesure, sont toujours aussi surprenants et cela à plusieurs titres : design, aspect fonctionnel et mécanique. Parmi les paniers, un modèle sportif monté sur une Moto Guzzi 1100 Sport fait sensation. Original aussi un gros trail Triumph Tiger totalement remanié pour recevoir son panier.

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Moto Guzzi, les plus belles ?

Le pôle Moto Guzzi, cette année encore, fait le plein de belles machines. Environ 25 modèles roadster, routières ou sportives, dont quelques machines inédites, squattent le parvis devant l'ancienne école (emplacement de la future mairie de Montagney).
Belle démonstration de la marque italienne. Sans discrimination, les anciennes machines côtoient les modèles les plus récents.
Décidément, il semble bien que Montagney regroupe des mordus de la marque transalpine !

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Chevaux, sport et rallye

En poursuivant la balade rue de Bresilley jusqu'à la petite place, un pôle de sportives à 4 roues entoure la fontaine. Quelques Ferrari et Porche, auxquelles s'ajoute une Mercedes coupé et une Corvette.
Mais ce n'est pas tout, au chapitre des chevaux nerveux, le Mécaestivale compte aussi une bonne brochette de voitures sportives anciennes et de rallye devant le pôle éducatif.
En témoigne notamment une R8 Gordini (toute une époque !) et plusieurs Renault Alpine.
Sans compter une Lancia Delta ayant été pilotée en rallye par Bruno Saby !

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Vespa et tronçonneuses

Retour au centre de village pour faire un détour par le Vespa Club de Franche-Comté, revenu cette année avec des Vespa toujours pimpantes et une équipe de pilotes toujours aussi passionnés.
Juste derrière, un stand de tronçonneuses expose des modèles anciens et parfois inédits comme ce modèle utilisable à deux personnes...
L'exposant sait aussi se servir de ses machines pour réaliser des sculptures sur bois monobloc.
Il en fait la démonstration devant les visiteurs.
Impressionnant de finesse et de maîtrise pour un « outil » aussi agressif !

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Grands gabarits à l'américaine

Place des Santans, se rassemble une vingtaine de voitures américaines dont certaines des années 60.
Chromes, beaux galbes et démesure sont au rendez-vous.
D'ailleurs, une belle limousine blanche à châssis long, genre modèle impossible à garer en ville, remporte le prix du véhicule le plus long.
A noter aussi un modèle sport à portes paillon et au pare-chocs revêtu de cuir noir... Tout un programme !

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Le gang des tracteurs

En se déplaçant vers le pôle éducatif, les visiteurs traversent un rassemblement d'une douzaine de tracteurs anciens bien briqués ou baignant dans leurs jus, au choix. Le plus original de tous n'est autre que ce tracteur à « boule chaude » de 1955 fabriqué par la Société Française Vierzon. Son moteur semi-diesel à monocylindre horizontal déploie une cylindrée de 5,4 litres, mais délivre seulement 40 chevaux. Le voir tourner au ralenti est un spectacle à lui seul ! L'engin tressaute, pris de hoquets et de soubresauts. Tellement lent au ralenti, que le moteur inverse parfois son sens de rotation !

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Gros camions et vieilles caisses

Devant le pôle éducatif, trônent quelques camions des années 60 : un bon vieux Berliet 6x6 aux couleurs de l'armée de terre, un Unic Puymorens avec sa peinture d'origine et d'autres monstres ayant déjà avalés tant de Km de bitume. Juste à côté et devant le lavoir, siègent les vieilles caisses de tous ordres : 403, 4 CV, coccinelle, Fiat 500... Une Panhard Dyna décapotable toute rouge attire l'attention, non loin d’un couple de 2 CV sagement alignées. Elles sont bien 35 à nous raconter la route d’hier, en remontant jusqu'aux années 20 représentées par un trio de Citroën du cru.

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Des stands et des artistes

Sans pour autant dénaturer la manifestation, l'édition 2010 du Mécaestivale a fait place à de nombreux stands, en lien ou non avec l'esprit « mécanique ». Quelques artisans locaux proposaient leur production : du miel de la forêt de la Serre ou encore de l'huile bio de l'atelier d'Oléanne (forges de Pesmes)... De nombreux artistes amateurs ou reconnus ont exposé certaines de leurs créations. Le préau de l'ancienne école abritait par exemple de superbes aquarelles et lithographies d'Alain Ménégon(Pesmes).

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Animations ponctuelles et itinérantes

Entre les Ferrari et les tracteurs, les visiteurs ont pu assister à deux concerts rock donnés par les groupes locaux Celsius et Cicléo (déjà intervenu lors du Mécaestivale 2008). La country Pesmoise s'est également prêtée au jeu du spectacle à quelques mètres des belles américaines pour effectuer une démonstration de danse country. Passionnée de danse country aussi, a formation « Arkansas 70 » s'est produite aussi sur les planches.

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Coté sport, l’équipe de Taekwondo de Montagney organisa une démonstration de son art martial devant les visiteurs.

Le club de Hip Hop de Pesmes fut également du spectacle. Mais ce n'est pas tout ! Car 2 joyeux lurons, le duo Pour Deux Rires, se sont employés à semer le délire dans les rues du village en renouvelant gags et petits sketchs...

Photo mécaestivale miniature Photo mécaestivale miniature

Michel Laurent

Mécaestivale 2008

La petite histoire d'une grande manifestation.

Au départ, c'est une idée un peu folle de Stéphane, notre épicier.

Motard, passionné de belles mécaniques, il imagine de rassembler des amoureux des « chevaux vapeur », des artistes, des commerçants et des artisans dans un esprit d'échange et de convivialité.

Il ne met pas longtemps à convaincre les membres du syndicat d'initiative qui s'approprient rapidement le concept : une manifestation familiale et gratuite pour exposer ou admirer de belles machines.

Les réunions s'enchainent, les idées fusent, chacun apporte sa contribution à l'édifice.

La décision est prise d'utiliser les ruelles et les places du bourg comme autant d'écrins naturels pour les carrosseries rutilantes et les moteurs impressionnants.

La configuration du village est en effet parfaitement appropriée à la mise en scène de ce spectacle, permettant au visiteur de déambuler à travers des styles et des époques très variés.

Les artistes, les artisans, les stands commerciaux et les animations seront disséminés dans les rues comme autant d'intermèdes qui assureront la continuité de la représentation.

Bref, après plusieurs mois de gestation, le premier MECA EST'IVALE est né le 7 septembre 2008 sous les meilleures hospices.

Troupeau de motos

Devant l'ancienne école, se trouvait le fief des motos japonaises, européennes et américaines...
Avec une dominante loin de passer inaperçue: les Moto Guzzi étaient venues en nombre avec leur fameux bicylindre en V.

Parmi les machines, tronaient deux Hondas, 6 cylindres en ligne (toujours aussi larges !) et une moto sur mesure conçue pour les courses de côte dites "montée impossible".
Son cadre rallongé abrite 2 moteurs "gros mono" Honda d'environ 500 ou 600 cm3 entrainant la même chaîne au bout de laquelle, loin derrière, se trouve une roue à clous... Pièce Unique !

Beaux sides

Parqués en face, derrière l'église, les sides-cars mariaient couleurs flashy, belles finitions et mécaniques de dingue.
La plupart des motos étaient transformées pour ne faire qu'un avec leur panier.
Ceux qui se sont penché sur l'ensemble suspension-direction-freinage à l'avant de certaines machines, se demandent encore comment ça marche !


Photo mécaestivale Photo mécaestivale Photo mécaestivale Photo mécaestivale Photo mécaestivale Photo mécaestivale

Clan Ferrari

Le rassemblement des Ferrari fut aussi exceptionnel qu'inattendu.
A croire qu'elles s'attirent entre elles ! Pas moins de 12 Ferrari se sont données rendez-vous au coin de la rue de l'Alambic: F430, F355, 599, 348, 328GTB, 360, 328GTS, ainsi qu'un modèle très racé du début des année 60.
Les amateurs de voitures rouges toutes plates étaient servis !


Photo mécaestivale Photo mécaestivale Photo mécaestivale

La boutique du Méc'est'ivale


Le DVD de la dernière édition est encore disponible au tarif de 5€.

Direction le formulaire de contact pour vos commandes.